Visas biométriques

Visas biométriques

Depuis le 13 novembre 2009, l’ambassade de France de Colombie émet des visas biométriques.

La décision n° 2004/512/CE du Conseil Européen du 8 juin 2004 a créé le Système d’Information Visas (VIS). Ce système prévoit la collecte des données biométriques des demandes de visas déposées aux consulats des 27 états membres de l’Union Européenne, ainsi que les pays associés : Islande et Norvège.

Qu’est-ce qu’un visa biométrique ?

Il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un passeport biométrique pour déposer une demande de visa.
La photographie du demandeur doit être conforme aux normes photographiques.

Les empreintes des dix doigts du demandeur sont collectées par un capteur d’empreintes au moment du dépôt de la demande.

Quels sont les changements pour un demandeur de visa ?

Le seul changement concernant la procédure de demande de visa est la nécessité de la présence physique du demandeur. La seule exception à l’obligation de comparaître personnellement s’applique aux enfants de moins de douze ans.
La prise de données biométriques est identique pour tous les demandeurs. Le système biométrique garantit l’identification des individus et permet un contrôle plus efficace des passagers à l’entrée sur les différents territoires. Les données biométriques sont transmises à la Police française de l’air et à la Police aux frontières. Ce nouveau système biométrique est un outil efficace de contrôle.

Comment se déroule la prise d’empreintes ?

Le processus dure environ trois minutes. Le demandeur appuie légèrement les doigts de manière horizontale sur un capteur d’empreinte, en commençant par les quatre doigts (l’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire) de la main droite, puis les quatre doigts de la main gauche et enfin les deux pouces.

JPEG

Au cours des contrôles aux frontières, la police demande au voyageur de poser ses doigts sur un capteur. Les empreintes sont immédiatement comparées avec celles ayants étés enregistrées durant le processus de demande.
Si le résultat des contrôles est négatif, la police aux frontières réalise un contrôle renforcé nommé « identification » qui consiste à effectuer une recherche de données à partir des empreintes digitales des dix doigts.

publié le 29/08/2016

haut de la page