Visa de court séjour pour travailler en France : artistes, musiciens, mannequins...

Qui peut déposer une demande de visa à ce consulat ?

Les citoyens colombiens résidents en Colombie et les citoyens étrangers résidents en Colombie qui sont titulaires d’un visa de résidence colombien ou d’une cédula de extranjería peuvent déposer une demande de visa à cette ambassade.

Les citoyens colombiens non-résidents de Colombie et les citoyens étrangers de passage en Colombie non titulaires d’un visa de résidence colombien ou d’une cédula de extranjería ne peuvent pas déposer une demande de visa à cette ambassade.

Il n’est pas possible de déposer une demande de visa plus de trois mois avant la date du voyage. Toutefois vous devez prendre rendez-vous avec un délai suffisant avant le voyage.

Autorisation provisoire de travail

Les étrangers qui souhaitent travailler en France pendant un court séjour (moins de 90 jours) doivent obtenir une autorisation provisoire de travail approuvée par la direction locale du département du travail français (DIRECCTE).

Quelles nationalités sont soumises à visa ?

Consultez les exemptions de visa

Sont exemptés de visa pour entrer sur le territoire européen de la France les citoyens des pays énoncés à continuation :

- Les citoyens de l’Union Européenne, de l’Espace Economique Européen et de Suisse. Consultez la carte.
- Les titulaires d’un titre de séjour français en cours de validité
- Les titulaires d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour (type D) émis par un pays de l’Espace Schengen
- Les citoyens des pays suivants :

Andorre, Antigua et-Barbuda, Argentine, Australie, Bahamas, Barbade, Brésil, Brunei, Canada, Chili, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Dominique,
El Salvador, Émirats Arabes Unis, États-Unis, Grenade, Guatemala, Honduras, Israël, Japon, Malaisie, Maurice, Mexique, Monaco, Nicaragua, Nouvelle-Zélande, Panama, Paraguay, Pérou, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie, Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Saint-Marin, Saint-Siège, Seychelles, Singapour, Timor Oriental, Tonga, Trinité-et-Tobago, Uruguay, Vanuatu, Venezuela

- Les titulaires d’un passeport de l’ONU (rouge ou bleu)
- Les titulaires d’un passeport de l’OTAN
- Les titulaires d’un passeport British Nationals Overseas
- Les titulaires d’un passeport biométrique émis par la Moldavie, le Monténégro, la Serbie
- Les titulaires d’un passeport de la Région Administrative Spéciale de Hong Kong (République Populaire de Chine) et de la Région Administrative Spéciale de Macao (République Populaire de Chine)

Si votre nationalité n’est pas mentionnée au-dessus, vous devez solliciter un visa Schengen.

Consultez les exemptions de visa de court séjour pour les Départements et Territoires d’Outre-mer.

La comparution personnelle

La comparution personnelle lors du rendez-vous est obligatoire.
Le service des visas reçoit les demandes de visa uniquement sur rendez-vous. Prenez rendez-vous.

Si vous n’avez pas réussi à imprimer votre reçu de confirmation de rendez-vous, vous pouvez simplement vous présenter le jour à l’heure de votre rendez-vous. Les rendez-vous pour déposer une demande de visa seront exclusivement gérés à travers le lien web précédent. Aucun rendez-vous ne sera pris par téléphone ni par Internet. Si vous ne pouvez pas assister à votre rendez-vous, veuillez l’annuler au minimum un jour à l’avance.

Configuration requise

Pour prendre un rendez-vous, la configuration suivante est requise :
Firefox 1.0 et plus
Mozilla 1.7.8 et plus
Microsoft Internet Explorer 6.0 et plus
Adobe Acrobat Reader
Autoriser les pop-ups

Documents à présenter

Le service de visa n’est pas en mesure de faire des photocopies pour les demandeurs de visa. Les dossiers incomplets ont un délai de traitement plus long et un risque de refus plus élevé.

- Formulaire de court Séjour rempli et signé
- Deux photos d’identité récentes, dont une collée sur le cadre du formulaire réservé à cet effet. Consultez les normes photographiques.
- Passeport avec une validité résiduelle d’au moins 6 mois et comportant minimum deux pages vierges
- Photocopie de la page d’identité du passeport
- Cédula de extranjería (originale et copie) ou visa colombien de résident (originale et copie)
- Invitation officielle à l’événement
- Si vous allez être rémunéré, il est obligatoire de fournir au service de visas l’autorisation provisoire de travail signée et tamponnée par l’autorité administrative compétente française (Préfecture ou DIRECCTE).
- Si vous n’allez pas être rémunéré d’aucune forme, il est obligatoire de fournir au service de visa une dispense d’autorisation de travail, tamponnée par l’autorité administrative compétente française (Préfecture ou DIRECCTE).
- Le paiement des droits de chancellerie non remboursable, équivalent en pesos colombiens à 60 €. Les droits de chancellerie doivent être payés en espèces avec le montant exact au service de visas au moment de votre rendez-vous.

Délai de délivrance

Consultez les délais de délivrance

Le délai de délivrance usuel est de 7 jours. Il est de 15 à 21 jours pour les citoyens de :

Afghanistan, Arabie Saoudite, Algérie, Bahreïn, Bangladesh, Biélorussie, Birmanie, Burundi, Congo RDC, Corée du Nord, Egypte, Emirats Arabes Unis, Philippines, Indonésie, Iran, Irak, Jordanie, Kazakhstan, Koweït, Liban, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Nigeria, Oman, Pakistan, Palestine, Qatar, Rwanda, Syrie, Soudan, Suriname, Tunisie, Yémen, Vietnam, Zimbabwe

Informations supplémentaires

Consultez les informations supplémentaires

L’administration consulaire peut demander des documents supplémentaires aux demandeurs de visa. L’administration consulaire a autorité pour l’examen des demandes présentées. La présentation des documents demandés n’est en aucun cas une garantie de l’obtention du visa. Les titulaires d’un visa peuvent être soumis à des contrôles de la police aux frontières lors de leur entrée en France. Le visa n’est pas un droit d’entrée systématique en France. Le policier au contrôle à la frontière peut demander au voyageur de présenter, en plus de son passeport et son visa valide, des justificatifs financiers, un billet retour et tout document justifiant le motif et la durée de son séjour dans l’espace Schengen. En se basant sur ces documents, le policier au contrôle à la frontière autorisera ou refusera l’entrée sur le territoire Schengen au voyageur.

Validité dans l’espace Schengen
Un visa Schengen est habituellement valide pour tous les pays de l’espace Schengen. En cas exceptionnel, un visa peut être délivré pour entrer uniquement sur le territoire du pays émetteur.
Un visa Schengen autorise son titulaire à séjourner pour un maximum de 90 jours dans l’espace Schengen. Le titulaire du visa doit respecter le nombre de jours autorisés par le visa émis.
Consultez la liste des pays de l’espace Schengen.

Tarifs

Consultez les tarifs.

Retour des passeports

Consultez les modalités de retour des passeports.

publié le 22/09/2016

haut de la page