Signature d’une convention de partenariat entre l’AEFE et sept IEP (30 janvier 2014)

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et a répondu aux questions suivantes :

PNG

Signature par Laurent Fabius d’une convention de partenariat entre l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et sept instituts d’études politiques (30 janvier 2014)

M. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères, signera le 30 janvier une convention de partenariat avec la directrice de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et les directeurs de sept instituts d’études politiques.

Cet accord prévoit l’ouverture dès cette année de 4 centres de concours délocalisés dans les lycées français relevant de l’AEFE de Casablanca, Bangkok, Bogota et Shanghaï. L’ouverture en 2015 de plusieurs centres de concours supplémentaires à l’étranger est envisagée.

La mise en place de ces centres délocalisés permettra aux élèves de terminale des lycées français de l’étranger de passer le concours d’admission des instituts politiques sans être obligés de venir en France.

Les épreuves seront identiques à celles de France métropolitaine et des territoires ultramarins ; les copies seront acheminées en France par une procédure sécurisée ; elles seront intégrées dans le même processus de correction que les copies des concours d’entrée aux instituts d’études politiques sur le territoire français.

Ce partenariat entre l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et les instituts d’études politiques d’Aix-en-Provence, Grand Paris/Ouest, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse, s’inscrit dans la mission de promotion de l’enseignement supérieur français confiée à l’AEFE par le ministère des affaires étrangères.

Q - Les centres de concours supplémentaires auront-ils uniquement pour mission de faire passer les concours ?

R - Oui. Nous commençons cette année avec les centres que j’ai cités : Casablanca, Bangkok, Bogota et Shanghai et nous espérons, à l’avenir, pouvoir en ouvrir d’autres. Il s’agit de facilités offertes aux étudiants des lycées français à l’étranger et des établissements relevant de l’AEFE.

Q - C’est un concours qui donne l’accès aux IEP de France en général ?

R - Sept instituts d’études politiques font partie de ce réseau : Aix en Provence, Grand Paris Ouest, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg et Toulouse.

Q - Il n’y a pas Sciences-Po Paris ?

R - À ma connaissance, il n’est pas intégré dans ce processus à ce stade.

Q - C’est en discussion ?

R - L’ouverture de plusieurs centres de concours supplémentaires est prévue en 2015. D’autres instituts d’études politiques souhaiteront peut-être se joindre à ce processus et à ce réseau.

Q - Le ministère chaperonne une initiative qui vient d’instituts autonomes ?

R - C’est un processus conjoint entre l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger et ces sept instituts d’études politiques. Le ministère des affaires étrangères, en tant que ministère de tutelle, a favorisé ce processus pour promouvoir à l’étranger l’attractivité de l’enseignement supérieur français.

JPEG JPEG

publié le 29/01/2014

haut de la page