Signature d’une convention de financement entre le FFEM et CORMAGDALENA

Signature d’une convention de financement entre le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et CORMAGDALENA pour un projet de gestion durable du bassin versant du Rio Magdalena

Le Jeudi 27 octobre à 14h30, M. l’Ambassadeur de France, Pierre-Jean Vandoorne, M. le Directeur Général de l’AFD, Dov Zerah, et M. le Directeur Général de CORMAGDALENA, Agusto Garcia, se réuniront à la Résidence de France pour signer une convention de financement entre le Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) et CORMAGDALENA. Cette cérémonie se déroulera en présence de M. le Ministre de l’Environnement colombien, Frank Pearl.

Le FFEM, institution interministérielle (Ministères des Affaires Etrangères, des Finances, de l’Environnement, de l’Education Supérieure) dont le secrétariat opérationnel est assuré par l’AFD, travaille en Colombie depuis 1999. Il a subventionné quatre projets entre 1999 et 2007, portant sur la préservation de la biodiversité et la dégradation des terres.

Le projet de Valorisation du Potentiel REDD+ et MDP pour le Développement Durable du Rio Grande de Magdalena (appelé Preparred Magdalena), d’un total de 10 millions d’euros, fait l’objet d’une participation du FFEM à hauteur de 1 600 000 euros. Approuvé par le Comité du FFEM en juillet 2011, il porte sur la gestion intégrée du bassin versant du Rio Magdalena, au niveau de trois sites pilotes : le Huila, en amont, la zone dite intermédiaire et la lagune de Zapatosa. Il comprend deux principaux volets : l’appui à la pêche et à l’élevage durable, et le renforcement de capacités en matière de mécanismes REDD+ (déforestation évitée) et MDP. Ces mécanismes financiers innovants, organisés par des accords internationaux (Nations-Unies) permettront de financer des projets de préservation de ressources naturelles sur le long terme.

CORMAGDALENA, Corporation Autonome Régionale du Rio Magdalena, partenaire de longue date du FFEM et bénéficiaire du financement, ainsi que le bureau d’études ONF Andina (succursale de l’Office National des Forêts français), spécialisé dans l’aménagement et la foresterie, assureront la bonne mise en œuvre du projet.

publié le 26/08/2014

haut de la page