Qu’est-ce que l’Année France - Colombie 2017 ?

Première Année croisée organisée en Amérique du Sud depuis l’Année France-Brésil (2009), l’Année France-Colombie a été inaugurée le 16 décembre 2016 par une Saison française en Colombie, qui sera suivie par une Saison colombienne en France du 23 juin au 16 décembre 2017.

Les accords de paix signés le 24 se traduisent déjà par une nette amélioration de la situation intérieure et une volonté d’ouverture. L’Année France-Colombie 2017 a pour objectif d’accompagner la transformation profonde du pays et son effort de projection à l’international, pour actualiser et améliorer son image en France et en Europe.
La France a déjà des atouts importants en Colombie : une forte présence économique (180 filiales d’entreprises françaises) ; une bonne relation politique (appui colombien pour la COP 21) ; une très bonne image culturelle ; un réseau dense de 12 Alliances françaises (le 2e d’Amérique latine après le Brésil) ; 400 accords de coopération universitaire. L’enjeu est donc d’actualiser la perception de la France et de valoriser son expertise.

La programmation de l’Année concernera tous les secteurs (culture, universités, recherche, économie, commerce, gastronomie, tourisme, sport) et les principales villes de France et Colombie, en favorisant l’établissement de partenariats durables entre Français et Colombiens et l’implication forte des collectivités territoriales et des entreprises.

Quelques grands événements prévus
• culture : nombreux projets de co-créations comportant un volet formation et promotion des industries culturelles françaises. La France sera l’invitée spéciale au Festival de musique de Carthagène, au Salon du livre de Bogotá, à la Biennale Fotográfica de Bogotá, au Festival de la Imagen de Manizales et au festival international de cinéma de Carthagène. Des saisons françaises seront organisées au Teatro Mayor et au Teatro Colon. Des expositions auront lieu au Museo Nacional (Art et Nature au Moyen Age) et au Banco de la Republica (présentation des œuvres du Centre National des Arts Plastiques)

• économie : Pavillons français aux Salons Agroexpo, Anato, Colombiamoda. Séminaires sur la responsabilités sociales des entreprises, la ville durable et les changements climatiques. Forum économique thématique à Paris, organisé par le ministère de l’Économie, centré sur les conditions de l’investissement étranger en Colombie ;

• universités et recherche : salon Destino Francia à Bogotá (attractivité universitaire et carrières), rencontres inter-universitaires franco-colombiennes à Lyon (bilan et nouvelles orientations) ; cycles de colloques ;
• langue française : organisation des Assises du français.

Organisation et financements : La commissaire française, Anne Louyot, est placée auprès de l’Institut français. Fabian Sanabria, commissaire colombien, dépend d’un comité composé des Ministres de la Culture, des Relations extérieures, de l’Education et du Commerce extérieur.

Le commissariat français est appuyé par un comité des mécènes présidé par M. Serge Weinberg, président de Sanofi. Le comité comprend 13 entreprises : Accor Hotels, Airbus Group, Axa, BNP Paribas, Casino, L’Oréal, Oberthur Fiduciaire, Poma, Renault, Sanofi, Schneider Electric, Veolia et Vinci.

La labellisation des projets est close.
Les structures colombiennes sont invitées à contacter le commissariat colombien de l’Année.

Pour plus d’informations : http://www.institutfrancais.com/fr/saisons/colombie et http://www.colombiafrancia2017.com/fr

publié le 16/01/2017

haut de la page