Présence française remarquée au « Hay Festival » Carthagène 2014

Présence française au « Hay Festival » Carthagène 2014

JPEG

La neuvième édition du Hay Festival se déroule du 30 janvier au 2 février à Carthagène. Cette importante manifestation littéraire est un espace de rencontre entre écrivains célèbres, musiciens, cinéastes, ainsi que d’autres personnalités du monde des arts et de la culture.

Le but du festival est de promouvoir l’échange culturel et le dialogue autour des sujets tels que l’éducation, l’écriture, la littérature où l’environnement.

Cette année le festival comptera avec la participation de Ricardo Piglia, Rosa Montero, Joe Sacco, Laura Restrepo, Gael García Bernal, Melania G. Mazzucco, John Boyne, Irvine Welsh, Beatriz Preciado, Enrique Krauze, Yoani Sanchez, Juan Campanella, Cees Nooteboom, parmi d’autres.

Du côté français, cinq auteurs y ont été invités : Emmanuel Carrère, David Foenkinos, Virginie Despentes, Dominique Fernandez et Ignacio Ramonet.

JPEGEmmanuel Carrère
  • Emmanuel Carrère, écrivain, scénariste et réalisateur, est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris. Il est l’auteur des œuvres telles que « La Classe de Neige » (1995) ou « D’autres vies que la mienne » (2009) qui lui ont valu respectivement le Prix Femina et le Globe de Cristal. Son dernier récit, Limonov (2011) est une biographie romancée d’Édouard Limonov, écrivain et homme politique russe. Il a reçu le Prix Renaudot pour ce livre qui a connu un grand succès. Le dimanche 2 février, Emmanuel Carrère dialoguera avec Juan Gabriel Vázquez à propos de son dernier ouvrage traduit en espagnol à l’Hôtel Sofitel (Salle Santa Clara, 15h30).
JPEGDavid Foenkinos
  • David Foenkinos est un romancier dont les œuvres ont été traduites en trente-cinq langues. Son roman le plus célèbre, « La Délicatesse » (2009), a reçu dix distinctions littéraires parmi lesquels le Prix Conversation, le Prix des Dunes, le Prix du 7ème art ou le Prix Télégramme. Il a été adapté au cinéma par Foenkinos et son frère. Son dernier livre, « Je vais mieux » (2013), fera l’objet d’un dialogue avec Guadalupe Nettel à l’Hôtel Sofitel le vendredi 31 janvier (Salle Santa Clara, 12h30). David Foenkinos participera également à la Soirée du livre favori le dimanche 2 février au CFCE (Centro de Formación de la Cooperación Española) à 19h30.
JPEGVirginie Despentes
  • Virginie Despentes est une écrivaine et réalisatrice dont l’œuvre a souvent été l’objet de controverses en raison des sujets traités dans ses livres. Certains des ces créations ont même été censurées dans plusieurs pays, ce qui ne l’a toutefois pas empêchée d’avoir un grand succès. Parmi ces ouvrages les plus importants, on trouve « Baise-moi » (1993),« Les Chiennes savantes » (1996), « Les Jolies Choses » (1998),« Bye-Bye Blondie » (2004),« King Kong Théorie » (2006) ou « Apocalypse bébé » (2010). Au long de sa carrière, elle a remporté des prix tels que le Prix de Flore et le prix Renaudot. A l’occasion du festival, elle sera en dialogue avec Guadalupe Nettel le vendredi 31 janvier à l’Hôtel Sofitel (Salle Santa Clara) à 19h30.
JPEGDominique Fernandez
  • Dominique Fernandez est écrivain et académicien membre de l’Académie française. Parallèlement à sa carrière de romancier, il est enseignant et journaliste pour La Quinzaine littéraire, L’Express, Le Nouvel Observateur, etc. Certaines des ses œuvres les plus célèbres, tels que « Porporino » ou « les Mystères de Naples » (1974) ou « Dans la main de l’ange » (1982), lui ont valu le Prix Médicis et le Prix Goncourt, respectivement. Sa passion pour les voyages lui ont permis de publier en 2012 Transsibérien, un livre de récits illustrés par le photographe Ferrante Ferranti. Fernandez sera en dialogue avec Óscar Collazos le jeudi 30 janvier à l’Hôtel Sofitel (Salle Santa Clara) à 19h30.
JPEGIgnacio Ramonet
  • Ignacio Ramonet est sémiologue du cinéma et journaliste espagnol. Il est docteur honoris causa de l’université de Saint-Jacques-de-Compostelle, de l’université de Córdoba et de l’université de La Havane. Critique pour les Cahiers du Cinéma, puis à Libération il devient directeur du Monde diplomatique jusqu’en 2008, il est actuellement directeur de l’édition espagnole du Monde diplomatique et éditorialiste de politique internationale dans plusieurs journaux. D’ailleurs, il a reçu de nombreux prix pour son travail comme journaliste. Son dernier travail, « Hugo Chavez, ma première vie » (2013), fera l’objet d’un dialogue avec Jon Lee Anderson au théâtre Adolfo Mejía le samedi 1er février à 17h30.

Veuillez trouver ci-joint la programmation du Festival (en espagnol).

https://www.hayfestival.com/cartage...

Plus d’information sur : www.hayfestival.com

publié le 04/09/2014

haut de la page