Présence française à Bogoshorts

Du 9 au 15 décembre 2015, Bogota vit au rythme des courts-métrages. La plus grande fête audiovisuelle de ce format se déroule dans la capitale colombienne avec 350 productions issues de 52 pays.

La 13 ème édition de Bogota Short Film festival "Bogoshorts" arrive offrant une programmation variée et riche qui promet de faire perdre la tête au public avec tout ce qu’il faut pour profiter des œuvres proposées.

Cette année, de nombreuses productions françaises réparties dans plusieurs sections et programmes de Bogoshorts sont proposées. Quatre courts-métrages réalisés dans les années 60 en France sont disponibles dans la section "Jeunes des années 60". Ces films ont en commun le thème de la jeunesse alors en pleine révolution et ont été réalisés par de grands noms du septième art comme Jean-Luc Godard, Jean Rouch, François Reichenbach et Maurice Pialat.

La scénariste et productrice française Delphine Maury fait partie du jury qui attribuera les prix aux courts-métrages dans le cadre du Concours National. D. Maury a travaillé pendant années comme journaliste, éditorialiste et (...) conceptrice des jeux pour la presse enfantine à Bayard. Par la suite, il a travaillé comme scénariste et, fin 2012, a fondé sa maison de production "Tant Mieux Prod.".

Pour la première fois, dans la catégorie "Festivaleando", destinée à l’intégration d’autres festivals, une sélection de courts-métrages issus de la Quinzaine des Réalisateurs du festival de Cannes sera présente. Parmi ces films, le public retrouvera des productions du monde entier qui cherchent à montrer, sans aucune censure, ce qui se fait de mieux dans la cinématographie mondiale.

De même, plusieurs productions françaises participent au concours officiel international dans la majorité de ses catégories, en plus d’être projetés dans la section "panorama" dans la catégorie "Panorama Internacional Animación".

Pour plus d’informations, consultez les comptes Twitter (@bogoshorts), Facebook et le site internet www.bogoshorts.com

publié le 01/12/2015

haut de la page