Première action de prévention sur les dangers de la drogue au lycée Français Louis Pasteur de Bogotá

Première action de prévention sur les dangers de la drogue au lycée Français Louis Pasteur de Bogotá

JPEG

Du 15 au 19 octobre 2012, le Centre Interministériel de Formation Antidrogue, représenté par son directeur le lieutenant colonel Thomas Deprecq et la Capitaine de police Stéphanie Silla Pellicier (Formatrice anti-drogue), ont animé la première action de prévention sur les dangers de la drogue au sein du lycée français Louis Pasteur de Bogotá.

A l’initiative du SSI de cette Ambassade, cette action a été organisée en liaison avec la direction du Lycée Français. Répondant à un besoin avéré de sensibilisation aux dangers des drogues, l’action de prévention s’est adressée à l’ensemble des classes, soit une population de 900 élèves.

Durant cette semaine, le programme a concerné chaque jour une population d’élèves homogène, regroupée par niveau scolaire. De fait, les différentes interventions menées par la formatrice du CIFAD avaient été élaborées de façon adaptée aux classes d’âges auxquelles elle s’adressait. Cette organisation a permis l’accueil de 120 élèves (des classes de sixième à terminale) pour chacune des présentations.

Au cours de la même semaine, une première réunion-débat de l’année scolaire a été organisée par l’association des parents d’élèves (APA) et l’équipe de direction du lycée dans le cadre des « écoles des parents » sur le thème « la drogue et ses addictions ». Madame Valière, proviseur du lycée français, avait tenu à profiter de la présence de la formatrice du CIFAD, ainsi que de l’intervention de la délégation de cette Ambassade pour animer ce débat.

Le Service de Sécurité Intérieure de Bogotá se félicite des résultats obtenus au terme de cette action de prévention. Cette formation antidrogue - une première dans la zone Caraïbe - Amérique Latine - est un succès avéré pour le CIFAD : outre un message de prévention délivré aux 900 élèves, elle a permis de nouer un dialogue constructif avec le corps enseignant et les parents d’élèves sur ce thème sensible.
Cette initiative fait du CIFAD un excellent ambassadeur de la politique française en matière de lutte antidrogue. De par son intervention, ce service interministériel a ainsi rappelé que l’action répressive est indissociable de l’action de prévention.

publié le 28/05/2014

haut de la page