Le Malandain Ballet Biarritz présente Cendrillon à Bogota

Tout en restant fidèle à la dramaturgie de Cendrillon et à la partition de Prokofiev, Thierry Malandain développe une approche toute personnelle, explorant certains thèmes qui lui sont chers.

JPEG

Tout en restant fidèle à la dramaturgie de Cendrillon et à la partition de Prokofiev, Thierry Malandain développe une approche toute personnelle, explorant certains thèmes qui lui sont chers. Cendrillon, c’est le parcours d’une étoile, une étoile qui danse. Malandain nous emmène sur le chemin de l’Accomplissement. Celui qui passe par le doute, le rejet, la souffrance, l’espoir, pour atteindre enfin la lumière. Par cette vision, faite de cendres et de merveilleux, tantôt tragique, tantôt comique, s’écrit quelque chose d’universel…

Cendrillon est une très vieille histoire que l’on connaît grâce à Charles Perrault (1697) et aux frères Grimm (1812), mais il existe de par le monde plusieurs centaines d’autres versions. L’intrigue, le merveilleux, la richesse des symboles de ce conte féerique furent également la source d’une multitude d’adaptations à l’écran et au théâtre.

JPEG

Chez Massenet, la marraine de Cendrillon « qui était Fée » apparaît entourée de créatures merveilleuses qui soutiennent l’héroïne dans sa quête d’amour et de bonheur. Sylphes, follets, rayons de lune... ces esprits aériens protégeront notre Cendrillon. Et tandis qu’elle chante : « Ta marraine te voit et te protège », chez les frères Grimm, c’est la mère de la jeune fille qui avant de mourir dit à Cendrillon : « Je veillerai sur toi du haut du ciel ». En conséquence, j’ai choisi de concentrer les pouvoirs protecteurs de la marraine et de la mère dans le seul personnage de la Fée. Pour le reste, je demeure fidèle à la réécriture du conte de Perrault faite par Nikolaï Volkov pour le ballet de Serge Prokofiev.

« Bref, nous avons fait de notre mieux pour chasser les nuages et accoucher d’une étoile qui danse » Thierry Malandain

Vendredi 12 juin, Samadi 13 juin, Teatro Mayor Julio Mario Santo Domingo, Bogota.

Tickets

Page Web

publié le 19/06/2015

haut de la page