- La reconnaissance d’un enfant

Les parents non mariés doivent reconnaître l’enfant né ou à naître. La reconnaissance peut être faite par le père et/ou la mère français(e) avant ou après la naissance, mais en tous les cas avant ou au plus tard le jour de l’établissement de l’acte de naissance (dressé) ou de la transcription de l’acte de naissance colombien.

Nouveauté : depuis 2009, si le nom de la mère figure sur l’acte de naissance colombien, cette mention vaut reconnaissance.

L’acte de reconnaissance peut être établi dans n’importe quelle mairie ou dans n’importe quel consulat.

GIF - 2.9 ko

Documents à fournir

- Documents d’identité des parents (dont au moins l’un des deux doit être français)

- Actes de naissance des deux parents :

* Pour les Français :copie intégrale en original de l’acte de naissance du ou des époux français à demander à la mairie du lieu de naissance ou au service de l’état civil à Nantes (moins de 3 mois si délivré par une mairie ; moins de 6 mois si délivré par un consulat).

* Si l’un des deux époux est colombien, acte de naissance colombien (registro civil de nacimiento) copie originale apostillé (par le Ministère des Relations Extérieures colombien, carrera 19 N° 98-03, par voie électronique www.cancilleria.gov.co/apostilla ou auprès de la Gobernación de Antioquia, Norte de Santander, Risaralda o Atlántico).

GIF - 7.2 ko

Pour en savoir plus sur la reconnaissance.

publié le 17/09/2015

haut de la page