La France proche des blessés de guerre de Colombie

En novembre 2014, après des contacts avec M Andrés Obregón, président de la fondation DIVING PLANET de Carthagène, la mission de défense près l’ambassade de France en Colombie avait participé, par l’intermédiaire du premier maitre Mickael NILIAS, adjoint de l’attaché de défense, à l’organisation logistique d’un stage plongée destiné aux blessés de guerre colombiens.

Pour donner suite à cette première initiative, M. Jean-Marc Laforêt, ambassadeur de France en Colombie remettait le 27 novembre 2015, à bord de la frégate de surveillance française VENTOSE, un chèque de 2000 € à la Fondation DIVING PLANET, organisatrice d’un futur stage en 2016.

Durant l’année 2016, la mission de défense de l’ambassade de France et Monsieur Andres Obregón se sont alors rapprochés du centre de réhabilitation inclusive (le CRI , dirigé par Madame Diana Gutierrez de Pineres) et des armées colombiennes afin de préparer ce nouveau stage au profit de 12 blessés de guerre. Celui-ci a pris la forme suivante :

-  du 14 au 15 novembre, des cours théoriques, essentiels avant la mise à l’eau des futurs plongeurs, ont été dispensés par Monsieur Jorge Herrera (DIVING PLANET) et le premier maître NILIAS, également instructeur plongée PADI, dans les locaux du CRI ;

-  le 21 novembre, l’armée de l’air colombienne a transporté les futurs plongeurs et les cinq encadrants du CRI et de DIVING PLANET à Carthagène. Les 12 blessés de guerre ont été hébergés dans la base navale ARC Bolivar de Carthagène ;

-  le 22 novembre, les blessés de guerre ont bénéficié d’une découverte touristique de Carthagène, organisée par DIVING PLANET. Puis, ils ont été invités à un coquetel à bord de la frégate française GERMINAL, pendant lequel l’ambassadeur de France a ouvert solennellement le stage et a réaffirmé l’attachement de la France à ce projet. ;

-  le 23 novembre, l’ensemble des participants embarquait pour l’ile de Rosario, lieu choisi par la fondation DIVING PLANET, avec pour programme initial un entrainement en piscine et des travaux dirigés par une psychologue et une neurologue ;

-  les 24 et 25 novembre étaient consacrés aux plongées en mer avec les instructeurs de DIVING PLANET et Mickael Nilias. Ces jours resteront pour ces jeunes colombiens un souvenir inoubliable. Dans un environnement superbe et stimulant, ils ont surmonté voire « oublié » leur handicap et effectué avec succès une activité qui, sans être forcément extrême, n’en demeure pas moins difficile. Ils ont d’ailleurs reçu un diplôme d’ « Ambassadeur en autonomie », révélant cette capacité à se dépasser, signé conjointement par l’Ambassadeur de France, Andres Obregón et Diana Gutierrez de Pineres ;

-  enfin, le 25 novembre en soirée, l’hôtel Caribe de Carthagène, généreux mécène, accueillait gratuitement pour une nuit l’ensemble de la délégation, tandis qu’un apéritif offert par l’équipage de la frégate GERMINAL permettait aux nouveaux plongeurs d’échanger joyeusement leurs nouvelles sensations.

En marge de ce stage de plongée, la mission de défense a tissé des liens étroits avec le CRI. Ceci a permis la visite à Carthagène pendant le stage de plongée puis à Bogota de la commandant Christelle VACHER-DEPREVILLE, venue de la cellule d’aide aux blessés de l’Armée de Terre française (CABAT) à Paris pour découvrir le processus de réhabilitation des blessés colombiens, éventuellement de s’en inspirer pour les blessés français et de créer des échanges entre les deux organisations. La commandant est repartie de Colombie impressionnée par le processus colombien, après avoir visité l’hôpital militaire, le bataillon de la santé de l’armée de Terre et le CRI à Bogota.

publié le 07/12/2016

haut de la page