- Interview exclusive avec Carlos Valderrama !

JPEG - 11.4 ko

"El Pibe de Pescaito" est sans aucun doute le meilleur footballeur colombien de tous les temps.

Si sa coupe de cheveux a fait le tour du monde, il restera dans les mémoires comme le principal artisan de l’une des plus belles pages de l’histoire du football colombien, lorsque le sélectionneur colombien, Francisco Maturana, inventa le "toque", un nouveau style de jeu basé sur une succession de passes courtes et rapides. La Colombie figurait alors parmi les meilleures équipes des Mondiaux de 1990 et 1994.

Originaire de Santa Marta, sur la côte caribéenne colombienne, l’éternel et magique numéro 10 a également marqué l’histoire d’un club français, le Montpellier Herault Sport Club, où il a joué pendant trois ans.

Alors que son pays s’apprête à recevoir la Coupe du Monde des moins de 20 ans, El Pibe nous parle de sa vie de joueur, de ses liens avec la France et nous livre son pronostic pour le premier match des jeunes colombiens qui affronteront... les bleuets le 30 juillet à Bogota !

Comment avez-vous débuté dans le football ?

Comme tous les enfants du quartier de « Pescaito » de la ville de Santa Marta, je jouais dans la rue jusqu’au jour où un entraineur, Francisco Atencio, est arrivé dans le quartier et a monté notre équipe, « l’Escuela infantil ». Tout a commencé là.

Après un début de carrière en Colombie - 2 ans à l’Union Magdalena de Santa Marta, 1 an au Millonarios de Bogota et 2 ans au Deportivo Cali - comment êtes-vous repéré par Montpellier ?

J’ai été recruté par Montpellier en 1987 juste après la Copa America en Argentine.
J’avais alors été désigné meilleur joueur de la Coupe et le Président du club de Montpellier, Louis Nicollin, s’est intéressé à moi.

Sur le plan footballistique, quel souvenir gardez-vous de cette expérience dans le championnat français ?

PNG - 76.7 ko
© Panini

C’est une expérience inoubliable, pour le reste de ma vie.

Etes-vous toujours en contact avec Laurent Blanc, Eric Cantona, Roger Milla et vos autres co-équipiers de Montpellier ? Et avec le Président, Louis Nicollin ?

Nous nous voyons lors des grands événements liés au football comme les Coupes du Monde…

J’ai vu le Président pour la dernière fois lorsqu’il m’a invité à l’anniversaire de l’équipe. J’ai de très bons souvenirs avec lui, je lui suis très reconnaissant, il m’a traité comme son fils. Je pense souvent à lui, d’ailleurs vous lui passerez le bonjour !

Suivez-vous toujours les résultats de Montpellier ?

Je suis toujours les résultats de l’équipe car je suis très heureux d’avoir pu y jouer. Cela m’a beaucoup fait grandir en tant qu’être humain et joueur professionnel.

JPEG - 48.6 ko


.

Que gardez-vous de votre passage dans l’hexagone ?

J’ai de très beaux souvenirs des gens qui habitaient mon quartier, en particulier la famille de ma professeur de français, Monique, la famille Gasset et la famille Barbera. Je les salue tous, que Dieu vous bénisse !

La France vous manque-t-elle ?

JPEG - 15.7 ko
Comme Carlos Valderrama, l’attaquant colombien Victor Hugo Montano a évolué à Montpellier où il a marqué 48 buts en 5 saisons © MHSC

J’aime y retourner pour me promener et me rappeler l’époque où je vivais dans ce beau pays, surtout à Montpellier, j’y pense souvent.

De nombreux joueurs colombiens ont suivi vos pas et jouent pour des clubs français, Victor Hugo Montano à Rennes, David Ospina à Nice… Quel regard portez-vous sur cette nouvelle génération ?

Nous avons réussi à ouvrir les portes en France et maintenant ces jeunes représentent de belle manière la Colombie.

Je profite de cette occasion pour les féliciter et leur dire que je suis très fier d’eux. Qu’ils continuent comme ça ! Que Dieu les bénisse !

Vous avez disputé 3 Coupes du Monde, quel souvenir en gardez-vous ?

Le simple fait de pouvoir disputer une Coupe du Monde, représenter son pays est ce qu’il y a de plus fort dans une carrière de joueur. Un Mondial ne s’oublie jamais.

J’aimerais que mon pays se qualifie à nouveau, c’est sûr nous allons y arriver !

Quel fût le moment le plus dur de votre carrière ?

Lorsque je me suis blessé avant le Mondial de 1994 aux Etats Unis.

Vos plus beaux moments ?

La première qualification pour le Mondial, le match contre l’Allemagne pendant la Coupe du Monde en 1990 et le 5-0 contre l’Argentine lors des qualifications pour le Mondial aux Etats-Unis. Inoubliables !

Que faîtes vous désormais ?

J’essaie de transmettre ce que j’ai appris durant ma carrière. J’enseigne aux enfants à jouer au football, j’aime être avec eux, cela me rend heureux. En plus j’ai la santé alors tout va bien, Dieu soit loué.

Quels messages essayez-vous de leur transmettre ?

Le football est une option, les études c’est pour toute la vie, il ne faut jamais qu’ils l’oublient.

Quel est pour vous le meilleur joueur en activité ?

Messi, c’est le meilleur !

Quelle équipe ?

Barcelone sans aucun doute. C’est de loin la meilleure équipe du moment.

JPEG - 11.7 ko

La Coupe du Monde des moins de 20 ans se déroulera en Colombie en juillet prochain, cela promet d’être un beau rendez-vous...

Je suis très heureux car mon pays va recevoir un Mondial dans cette catégorie, il est aussi prêt à recevoir la vraie Coupe du Monde. Nous allons le démontrer !

La France jouera son premier match contre la Colombie, avez-vous un pronostic ?

La France a une bonne sélection mais nous avons une GRANDE sélection. Nous allons gagner 1 à 0.

Mille merci de m’avoir donné cette opportunité de m’exprimer. Avec toute mon affection, " que Dieu vous bénisse" !

JPEG - 13 ko

Sites Web :

- Montpellier Herault Sport Club
http://www.mhscfoot.com/

- Site officiel de la Coupe du Monde des moins des 20 ans
http://www.fifa.com/u20worldcup/index.html

- Page Wikipedia consacrée à Carlos Valderrama
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carlos_Valderrama

- Page Facebook de Carlos Valderrama
http://www.facebook.com/pages/Carlos-Valderrama/25778621480

- Page Wikipedia sur Francisco Maturana et El Toque
http://fr.wikipedia.org/wiki/Francisco_Maturana
http://fr.wikipedia.org/wiki/Toque_(football)

Propos receuillis par Adrien Majourel (adrien.majourel@diplomatie.gouv.fr)

publié le 05/05/2011

haut de la page