France 24 se prépare à émettre en espagnol / Le Monde

Le journal Le Monde publie un article sur l’arrivée de la chaine internationale France 24 en Amérique latine. La chaine installera ses bureaux dans la capitale colombienne.

L’Amérique latine est la nouvelle terre de conquête de France 24, la chaîne d’information à vocation internationale lancée en 2006 sous l’impulsion de Jacques Chirac. En septembre 2017, elle commencera à émettre en espagnol sur un axe allant du Mexique au Chili et à l’Argentine, soit un espace de 400 millions d’habitants.

La France est loin d’être la première à vouloir implanter sa chaîne d’information internationale dans la région. Les Etats-Unis bien sûr, avec CNN, mais aussi l’Allemagne (Deutsche Welle), la Russie (Russia Today), la Chine (CCTV) et même l’Iran (HispanTV) sont déjà présents. Sans oublier la vénézuelienne Tele Sur, d’inspiration bolivarienne, lancée en 2005 par Hugo Chavez.

Lors de son voyage dans la région, en février 2016, François Hollande a annoncé que la France rejoindrait la partie. Encore fallait-il en assumer la traduction budgétaire : ce fut le cas en août, quand France Médias Monde (FMM) – la holding publique qui édite France 24, RFI et Monte Carlo Doualiya – a eu la garantie de voir son budget augmenter de 7,3 millions d’euros annuels. Un effort certain mais qui ne permettra de fournir que six heures quotidiennes en espagnol (deux le matin et quatre en soirée).

Un pays d’opportunité

Enfin, il a fallu choisir un pays d’implantation : ce sera la Colombie, où va être créée, à Bogota, une filiale France Médias Monde Latina. Une initiative qui interviendra pendant l’Année France-Colombie, prévue en 2017. Selon la PDG de FMM, Marie-Christine Saragosse, Bogota offre le meilleur compromis entre la centralité géographique et linguistique, le coût des loyers et le cadre juridique. C’est aussi un pays d’opportunité, alors qu’un accord de paix entre le gouvernement et la guérilla des FARC a été signé, lundi 26 septembre, mettant fin à cinquante-deux années de guerre civile.

France 24 aura sur place une équipe de 28 équivalents temps plein (ETP) représentant les différentes nationalités du continent et capables d’intervenir également en anglais, en arabe et en français. Cette rédaction s’attachera à « porter un regard français sur l’actualité internationale », ce qui est la promesse de France 24.

L’espagnol va donc devenir la quatrième langue d’expression de France 24, après l’anglais, l’arabe et le français. La chaîne revendique 60 millions de téléspectateurs par semaine et estime couvrir 315 millions de foyers dans le monde. En Amérique latine, elle ciblera prioritairement les 40 millions de foyers déjà consommateurs de télévision payante, dont 3 millions ont d’ores et déjà accès à son signal.

Alexis Delcambre - Journaliste médias

publié le 28/09/2016

haut de la page