Escale du "Dumont d’Urville" à Carthagène

En provenance de Fort-de-France en Martinique, le bâtiment de transport léger (BATRAL) « DUMONT D’URVILLE » des Forces Armées aux Antilles a fait escale à Carthagène-des-Indes du 13 au 17 février 2017. Ce bâtiment est essentiellement conçu pour débarquer des troupes d’infanterie motorisées sur une plage. Il peut ainsi charger 400 tonnes de matériel et environ 140 hommes et 20 véhicules.

JPEG

Le commandant du « DUMONT D’URVILLE », le capitaine de corvette Nicolas MARION, a d’abord effectué des activités protocolaires. Il s’est entretenu avec le contre-amiral Emilio Enrique Ramirez Gafaro, commandant de la Force Navale du Caraïbe (FNC) puis a offert un déjeuner officiel à bord le lundi 13 février.

JPEG

Puis, de nombreuses activités de coopération ont été organisées.
34 élèves de l’Ecole de Formation de l’Infanterie de Marine de Coveñas ont visité le bâtiment, ce qui a contribué à améliorer leurs connaissances générales en matière d’opérations amphibies.

JPEG

Une visite technique a également été proposée à une équipe d’experts de la Base Navale ARC « Bolivar » et de l’infanterie de marine pour promouvoir la vente du DUMONT D’URVILLE que la Marine Nationale désarmera dans moins d’un an.
Pendant cette escale, un officier français de la Force Maritime des Fusiliers Marins et des Commandos s’est aussi rendu à Carthagène dans le cadre de la coopération dans le domaine de la lutte contre le narcotrafic. Il a rencontré plusieurs officiers de l’état-major de la force navale du Caribe et visité la station de garde-côtes de Carthagène, l’école internationale des garde-côtes, le Centre International Maritime d’Analyse contre le Narcotrafic et le groupement des commandos marine du Caribe.
L’enseignement du français à l’Ecole Navale « Almirante Padilla » (ENAP) de Carthagène a fait l’objet de plusieurs réunions entre la Mission de Défense, l’Alliance Française de Carthagène et des membres de l’ENAP. Suite à ces rencontres fructueuses, avec une aide financière fournie par la France, des élèves de l’ENAP pourraient prochainement suivre des cours de français organisés par l’Alliance Française de Carthagène.

JPEG

En marge de l’escale, le professeur Christophe Claramunt, directeur de l’institut de recherche de l’Ecole Navale française, a visité l’école navale Almirante Padilla et son centre de recherche, le CIDIAM, afin d’étudier la création d’un partenariat entre les deux écoles. Deux stagiaires français pourraient ainsi réaliser leur projet de fin d’études scientifiques à l’ENAP pendant trois mois à partir de septembre 2017.

Cette escale a aussi été l’occasion pour des enfants de la Fondation des enfants sourds et muets de Carthagène de monter à bord et découvrir le navire.

JPEG

Un cocktail financé par le « DUMONT D’URVILLE », l’Ambassade de France et des industriels de défense français (DCNS, SOFRAPIE, STX France et THALES) s’est tenu à bord le 15 février, en présence de Monsieur Olivier Huot, Premier Conseiller , réunissant une centaine d’invités.

JPEG

publié le 27/02/2017

haut de la page