Démarches à effectuer à l’arrivée en France

Titre de séjour

- Les titulaires de certaines catégories de visas de long séjour doivent demander un titre de séjour à leur préfecture dans les deux premiers mois de leur arrivée en France. La vignette du visa spécifie : "carte de séjour à solliciter dans les deux mois".

- Les titulaires des visas de long séjour valant titre de séjour suivants n’ont pas à demander de titre de séjour :

  • salariés et travailleurs (excepté les salariés en mission et carte bleue européenne qui doivent demander un titre de séjour)
  • étudiants, au-pair et stagiaire
  • visiteurs
  • conjoints de citoyens français
  • regroupement familial

Toutefois les titulaires de ces visas doivent s’enregistrer auprès de l’Office Français d’Immigration et d’Intégration OFII dans les trois premiers mois de leur séjour en France. Consultez les instructions.

- Les titulaires d’un visa Long séjour temporaire sont autorisés à résider en France pendant toute la durée de leur visa sans avoir à s’enregistrer auprès de l’OFII ni à solliciter un titre de séjour.

- Les titulaires du visa Vacances-Travail sont autorisés à résider en France pour un maximum de douze mois sans avoir à s’enregistrer auprès de l’OFII ni à solliciter un titre de séjour.

Les démarches auprès de l’OFII

Si vous êtes titulaire d’un visa pour lequel il est nécessaire de s’enregistrer auprès de l’OFII, vous devez envoyer dès votre arrivée en France, par courrier recommandé au bureau de l’OFII de votre résidence les documents suivants :

- La demande d’attestation OFII tamponné par l’ambassade et correctement rempli avec le numéro de visa, la date d’entrée en France ou dans l’espace Schengen, l’adresse en France, une copie de la page principale de votre passeport et du tampon d’entrée en France ou dans l’espace Schengen.
- Par la suite, vous serez convoqué à un entretien et un examen médical auquel il faut apporter votre passeport, un justificatif de domicile en France, une photographie d’identité, et le paiement du tarif de 55 € pour travailleurs et étudiants, et de 300 € pour visiteurs et conjoints de Français.
- A l’issue des démarches d’enregistrement, une vignette sera collée dans votre passeport.

Les mineurs ne sont pas tenus de s’enregistrer de l’OFII, en revanche ils doivent demander un Document de Circulation pour Etranger Mineur à leur Préfecture.

Comment renouveler son séjour en France ?

- Si le motif de votre séjour en France n’a pas changé et vous souhaitez renouveler votre séjour, vous devez demander un titre de séjour à votre préfecture deux mois avant l’expiration de votre visa.

- Si le motif de votre séjour en France a terminé, vous devez quitter le territoire avant l’expiration de votre visa.

- Si le motif de votre séjour en France a changé, vous devez contacter votre préfecture pour demander un titre de séjour en accord avec votre situation deux mois avant l’expiration de votre visa. Il est possible que votre demande de changement de statut soit refusée et que vous deviez retourner en Colombie pour demander un visa de long séjour correspondant à votre nouveau statut.

Les visas "Long séjour temporaire" ne peuvent ni s’étendre ni se renouveler en France.

Est-il possible de faire du tourisme avant ou après un visa D de long séjour ?

Oui, si vous êtes colombien.
Le titulaire colombien d’un visa de long séjour type D peut entrer dans l’espace Schengen pour un motif touristique jusque 90 jours avant le date de commencement de son visa de long séjour, sans être obligé de sortir et entrer à nouveau dans l’espace Schengen.
De la même manière, le titulaire colombien d’un visa de long séjour type D peut rester dans l’espace Schengen pour un motif touristique jusque 90 jours après la date d’expiration de son visa de long séjour, sans être obligé de sortir et entrer à nouveau dans l’espace Schengen.

publié le 30/08/2016

haut de la page