Bilan de la tournée du ministre en Amérique latine

Bilan de la tournée du ministre en Amérique latine

Déclaration du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères : Bilan de la tournée du ministre Laurent Fabius en Amérique latine.

Le ministre s’est rendu du 21 au 25 février au Pérou, au Panama et en Colombie. Il a pu s’y entretenir avec les présidents Humala, Martinelli et Santos, avec ses homologues respectifs, avec des hommes d’affaires, des intellectuels et des défenseurs des droits de l’homme. Il a reçu les communautés françaises dans ces trois pays. Vous pouvez retrouver sur notre site Internet le programme complet de ce déplacement, les interviews et les interventions de M. Fabius, ainsi que la tribune qu’il a publiée à la veille de son départ dans le Figaro.

Je vous signale en particulier le discours prononcé le 25 février devant les étudiants de l’Université de l’Externado, à Bogota. C’est un discours important et fondateur de la nouvelle priorité pour toute l’Amérique Latine. Laurent Fabius a rappelé les trois piliers de cette approche :

1. D’abord le partenariat politique. Nos contacts se sont multipliés au cours des derniers mois : Le président de la République s’est déjà rendu à deux reprises dans la région (à Los Cabos pour le sommet du G-20, puis au Brésil pour Rio+20) ; le Premier ministre s’est rendu le mois dernier à Santiago pour le sommet Union européenne/Amérique latine et en Argentine. Notre dialogue a vocation à porter d’abord sur les enjeux globaux : les questions économiques et financières, le développement, l’environnement, la lutte contre le terrorisme et les trafics, notamment de drogue, et, bien sûr, les droits de l’homme. Laurent Fabius a appelé, à ce titre, les pays de la région à soutenir la mobilisation de la France en vue de l’abolition de la peine de mort.

2. Ensuite, la diplomatie économique : la France est depuis 2010, en flux, le premier investisseur en Amérique latine. Nos grandes entreprises sont presque toutes présentes sur ce continent. M. Fabius a en particulier visité le chantier du nouveau métro de Panama, construit par un consortium associant plusieurs entreprises françaises. Nous voulons aller plus loin, et notamment agir davantage en faveur d’une croissance verte et solidaire. M. Fabius a donc annoncé que l’Agence française de développement, qui est déjà présente dans les Caraïbes, au Mexique, en Colombie et au Brésil, allait étendre son champ d’intervention à de nouveaux pays latino-américains – et notamment au Pérou.

3. Enfin nos échanges humains et culturels. La France est le troisième pays d’accueil des étudiants latino-américains hors de ce continent. Ces échanges vont se densifier : la France a été récemment sélectionnée par le Brésil et le Pérou pour former plusieurs milliers de boursiers, futurs médecins, ingénieurs ou enseignants. Le ministre a ainsi signé à Lima l’accord intergouvernemental qui permettra la mise en place du volet péruvien de ce programme. Je vous rappelle par ailleurs que les Français sont également de plus en plus nombreux à s’installer en Amérique latine : leur nombre a crû de plus de 15 % ces cinq dernières années. L’appui à notre réseau sur place (275 Alliances françaises, 37 lycées et des laboratoires de recherche conjoints) constitue donc plus que jamais une priorité.

Pour terminer, je vous signale que le ministre a annoncé que le président Hollande se rendrait au Pérou en 2014 et a indiqué qu’il envisageait, pour sa part, de se rendre à nouveau dans la région d’ici la fin de l’année.

JPEG - 69.4 ko
Auditorium Université Externado de Colombie
JPEG - 54.5 ko
Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères à l’Université Externado

Conférence du Ministre à l’Université Externado de Colombia, le 25 février 2013 :

Word - 49.5 ko
Doc. Conférence Laurent FABIUS

publié le 27/05/2014

haut de la page