Attentat en Isère : Déclaration du Premier Ministre M.Valls

Depuis la Résidence de France de Bogotà, le Premier Ministre, Manuel Valls, en visite officielle en Colombie, réagit à l’attentat du 26 juin 2015 de Saint-Quentin-Fallavier.

"Le terrorisme islamiste a frappé une nouvelle fois en France, ce matin, dans une entreprise de Saint-Quentin-Fallavier.

Cette attaque au scénario abject, exposition d’une tête décapitée, puis percutage d’une bouteille de gaz avec un véhicule, avec la volonté de faire mal, de tuer, démontre que la menace jihadiste demeure toujours extrêmement élevée. Elle pèse lourdement sur notre pays. Nous ne cessons de le répéter avec le président de la République et le ministre de l’Intérieur. Face à ce défi majeur, nous ne devons à aucun moment baisser la garde.

Nous prenons depuis plus de deux ans - encore davantage après les attentats du mois de janvier - tous les moyens qui visent à renforcer les services de Police et de Gendarmerie, nos service de Renseignements. Le Parlement vient, encore une fois, de voter une loi portant sur le Renseignement qui vise, là aussi, à donner tous les moyens aux services de lutter contre la menace et pour lutter contre le terrorisme.

La France est une nation forte et solidaire et elle ne cèdera jamais à la peur. Il ne peut y avoir la moindre faiblesse. Nous sommes engagés dans une lutte et une lutte de longue haleine, contre le terrorisme, sur notre sol et à l’extérieur.

J’ai décidé de rentrer immédiatement après (le Conseil restreint) à Paris, car ma place est évidemment à Paris aux côtés du Président de la République et du ministre de l’Intérieur face à la menace que nous connaissons."

publié le 26/06/2015

haut de la page