Accord de coopération technique entre l’AFD et le DNP

SIGNATURE D’UN ACCORD DE COOPÉRATION TECHNIQUE ENTRE L’AFD ET L’ETAT COLOMBIEN SUR LA MISE EN PLACE DES CONTRATS DE PLAN EN COLOMBIE
JPEG JPEG

Ce 19 octobre, en la présence de l’Ambassadeur de France Pierre-Jean Vandoorne, le Directeur de l’AFD Bogota Fabrice Richy, signe un accord de coopération technique sur la mise en place des contrats de plan en Colombie avec le Directeur du Département National de Planification (DNP) Mauricio Santa Maria, la Gérante générale du Fonade Natalia Arias Echeverry et la Directrice de l’Agence Présidentielle de Coopération internationale Sandra Bessudo.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la politique de décentralisation qui a démarré en Colombie avec la Constitution de 1991. Le Plan National de Développement 2010-2014 prévoyait la création d’un cadre juridique nouveau permettant de formaliser la relation Etat-collectivités pour financer des projets stratégiques communs de développement territorial. Les Contrats de plan ont ainsi été créés par la loi 1450 de 2011.

Le DNP, chargé de la mise en place de ce nouvel outil, a fait appel à l’AFD pour l’accompagner dans ce processus. La France a une riche expérience à partager en la matière (Contrats de projets Etat-région, Contrats urbains de cohésion sociale, Programme National de Requalification des Quartiers anciens dégradés). Par ailleurs, un tel partenariat s’inscrit en totale cohérence avec le mandat de l’Agence en Colombie : promouvoir une « croissance verte et solidaire ». L’AFD intervient en effet principalement dans des politiques où Etat et collectivités interagissent : eau, assainissement, transports en commun, logement social, services publics de proximité.

Ce projet de coopération technique, auquel l’AFD consacre 220.000 € de subventions, comprend trois volets : l’organisation d’ateliers d’échanges techniques entre acteurs institutionnels français et partenaires colombiens, de visites sur le terrain en France à l’occasion de la négociation des Contrats de projets Etat-région 2014-2020, et de séminaires de restitution. Côté français, le travail sera coordonné par l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), en très étroite collaboration avec la Délégation interministérielle en charge de l’aménagement du territoire (DATAR) et comptera sur la participation active de représentants de préfectures et de conseils régionaux.

A l’heure de la signature des premiers projets-pilotes de contrats de plan (dans le Gran Darién, le 13 septembre dernier, et les départements du Tolima, de l’Arauca, du Cauca, de Boyaca et de Nariño), cette équipe d’experts français constituera un relais précieux et efficace pour les institutions colombiennes.

publié le 23/05/2014

haut de la page