Accord de cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et les FARC (La Havane, 23 juin 2016)

Déclaration de M. Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international

Je salue la signature à Cuba d’un accord sur le cessez-le-feu entre le gouvernement colombien et les forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), en présence de notre représentant permanent auprès des Nations unies. Il ouvre la voie à la conclusion rapide d’un accord de paix global pour mettre fin à un conflit qui a fait, en un demi-siècle, plusieurs dizaines de milliers de morts et plus de 6 millions de déplacés.

La France apporte son soutien à ces négociations, depuis qu’elles ont été engagées en novembre 2012. Pour les accompagner, nous aidons la Colombie dans de nombreux domaines. Grâce à l’agence française de développement, un financement exceptionnel de près de 440 millions d’euros a été décidé en faveur du développement rural sur la période 2015-2016. J’ai également approuvé en mai 2016 une subvention de 300 000 euros pour des actions de déminage dans les zones les plus affectées par ce conflit. Nous sommes actifs sur le terrain pour promouvoir les droits de l’Homme.

Nous soutenons également la Colombie au sein de l’Union européenne et dans les enceintes multilatérales. La présidence française du conseil de sécurité des Nations unies travaille activement à l’application de la résolution 2261 du 25 janvier 2016 qui prévoit une mission politique d’observation du cessez-le-feu. Nous nous tenons prêts à y prendre part avec nos partenaires européens.

publié le 23/06/2016

haut de la page